Salle de bain, incontournables baignoires

baignoire ovale

Tendances 2018 salles-de-bain : la baignoire

En matière de baignoires, la tendance est à la légèreté. Exit les modèles en fonte émaillée de nos aînés, excepté ceux de forme rétro avec pattes de lion toujours appréciés malgré leur poids ! Idem pour les baignoires en acier émaillé. Plus légères que la fonte, elles sont souvent limitées dans leur design mis à part les modèles haut de gamme comme la gamme BetteLux Oval Couture du fabricant allemand Bette (German Design Award Gold 2018) : des cuves en acier titane vitrifiée habillées de tissu résistant à l’eau… Aujourd’hui, les baignoires sont en grande majorité fabriquées à partir matériaux de synthèses.

Baignoires en matériaux de synthèse

Fruits d’une recherche technologique de pointe jalousement tenue secrète, les baignoires en matériaux de synthèse ou composite peuvent être classées dans 3 catégories principales : acryliques, polyesters et résines (bétons de synthèse).

Avec leur design varié et leurs très nombreux avantages (faible poids, doux au toucher, bonne conservation de la chaleur…), les baignoires en matériaux de synthèse représentent actuellement en France 70% des achats. Si l’on trouve des baignoires entrée de gamme en acrylique à partir de 70€, les prix augmentent rapidement selon le type de matériau de synthèse, la forme de la baignoire, sa taille, etc.

Acrylique ou polyméthyle de méthacrylate (PMMA)
Atout : le prix.
Inconvénients : leur faible résistance aux chocs, aux rayures, aux tâches de calcaire, aux produits de nettoyage décapants, etc. Et surtout, elles ne sont pas recyclables. Il s’agit essentiellement de baignoires à encastrer.

baignoire www.riluxa.com
www.riluxa.com

 

Polyester

Atouts : la diversité infinie de leurs formes et coloris, leur finition extra lisse et brillante… Prix à partir de 150 €.
Le principal défaut de ces baignoires milieu de gamme recouvertes de gel coat (résine polyester thermodurcissable) est leur faible résistance aux rayures mécaniques. Sensibles aux variations de température de l’eau, elles ont aussi tendance à ternir peu à peu. Le nettoyage doit être fait avec des produits adaptés. Choisir des modèles aux coloris foncés, notamment pour de la balnéothérapie.
Certains modèles, comme le Greenacryl de Sucal (fibres de verre et résine polyester) ou le Plasticryl (polyéthylène ou polymère rotomoulé) sont entièrement recyclables. Ils ne contiennent aucune substance toxique cancérogène.

Acrylique renforcé ou baignoires ‘solid surface’

Ces baignoires haut de gamme (éléments minéraux + résines acrylique ou polyesters) sont surtout utilisées en îlot. Leurs caractéristiques principales : leur très grande résistance aux rayures, leur brillance mais aussi leur prix. A partir de 800 € pour les premiers prix et bien plus pour les marques très haut de gamme.
Le nom du matériau de ces baignoires ‘solid surface’ varie en fonction des marques : Biocryl, Corian, Cristalplant, Krion, Quaryl, Toplax… Le Quaryl de Villeroy et Boch par exemple est composé en majorité de poussières de Quartz (60%).

Bétons de synthèse

Il s’agit de baignoires fabriquées à partir d’acrylique ou polyester auquel on a rajouté des éléments minéraux. Particularité qui les rend très tendances : leur finition mate. Bonne résistance au jaunissement et entretien facile.
Il existe une gamme de baignoires en béton de synthèse revêtue de ‘gel coat’ au fini ultra-brillant. Optez pour une marque haut de gamme pour éviter les désagréments (ternissement, rayures…).

Autres matériaux de baignoires

Bois
D’entretien très facile et apportant une touche très chaleureuse à une salle de bain, la baignoire en bois (acacia, mélèze, red cedar, teck, wengé…) est malheureusement peu présente dans nos salles de bains. Pourtant elle ne manque pas de charme ni d’atouts : recyclable, solide, bonne isolation thermique… A partir de 5 000€.

Verre
Très tendances, les baignoires haut-de-gamme en verre de Hoesch, Schiavello, Glass, Omvivo… au design très épuré sont difficiles d’entretien.

Pierre
Pour une baignoire unique mais aussi un poids et un prix en rapport, la baignoire en marbre ou granite. A réserver aux salles-de-bain de luxe en sous-sol ! Designers : Alexis Mabille x Jacob Delafon, Maison Valentina, Devon & Devon, Kreoo, Vaselli…

Cuivre
Les baignoires en cuivre sont réservées à une clientèle de luxe.

Baignoire îlot, la tendance pour les grands espaces

Avec ses formes et couleurs variées, la baignoire est véritablement devenue un objet de décoration à part entière. Pour donner du cachet à votre salle-de-bain, rien de mieux que les modèles îlot. Les fabricants l’ont bien compris. L’offre, pléthorique, s’adapte à toutes les bourses. De la baignoire îlot rectangulaire petit modèle (140 x 70) à la baignoire îlot balnéothérapie ovale (180 x 90) ou ronde trônant fièrement au-milieu de votre salle de bain, en passant par les modèles rétro avec pattes de lion ou feuilles d’acanthe, les modèles zen aux formes cocon, les modèles incorporés au sol, ceux dotés de pieds en fer ou céramique, etc… il y en a pour tous les goûts et tous les espaces.

Les premiers prix en acrylique tournent autour de 400 €. On trouve des promotions tout au long de l’année car il s’agit d’une forte demande des consommateurs. Pour une baignoire îlot en Corian sur mesure, les prix débutent aux alentours de 3000 €. Compter bien plus pour un modèle unique de designer !