Slow décoration, pour enfin vivre lentement

slow décoration

La slow décoration

Alors que près d’1 français sur 2 se dit ‘stressé de temps en temps’ et 1 sur 5 ‘la plupart du temps’ (sondage BVA 2016 pour la Chambre Syndicale de la Sophrologie), le mouvement slow fait de plus en plus d’adeptes, notamment dans les pays nordiques. Après le ‘slow food’, le ‘slow cities’, le ‘slow travel’, le ‘slow money’, le ‘slow business’…, la tendance slow touche désormais la déco avec le ‘slow design’. Decryptage de ce mouvement de révolution douce.

Principes et valeurs du slow-design

Initié en 1986 par le ‘journaliste-critique gastronomique-sociologue’ italien Carlo Petrini en réaction à l’installation d’un McDo en plein centre de Rome (Place d’Espagne), le mouvement ‘slow’ nous invite à prendre du temps, à ralentir, à apprécier l’instant présent…

En décoration, cela se traduit par des intérieurs authentiques et éthiques, fruits d’une rupture consommée avec le consumérisme ambiant. Ce qui prime, l’équilibre de l’Homme et de l’Environnement. Le temps consacré à fabriquer des objets de qualité. Sans nuire à la planète. A l’opposé du ‘vite fait mal fait’ des meubles manufacturés standardisés. Sans âme. Et au temps de vie réduit. La simplicité est privilégiée. Idem pour la ‘récup’ et l »upcycling’ (utilisation de matériaux recyclés), des démarches responsables permettant de donner une 2ème vie aux objets tout en économisant les ressources. La valorisation des techniques ancestrales et traditionnelles (artisanat) est une idée forte du slow-design. Tout comme la création d’objets ou meubles en édition limitée voire unique. Sans oublier la qualité des matières et leur provenance.

Un mouvement qui inspire les créateurs

Pour ceux qui ne se sentent pas inspirés ou n’aiment pas chiner, de nombreuses marques aujourd’hui s’inscrivent dans la tendance slow-design. Inspirées par une déco belle et écolo, loin des standards habituels et surtout accessible au plus grand nombre. L’idée toutefois, favoriser les marques françaises qui mettent en avant leur savoir-faire artisanal (label ‘Origine France Garantie’).

 

Parmi les marques françaises engagées dans une vision éco-responsable de la déco design et qui souhaitent créer un désir de consommation durable :

Trendy-Tub qui donne depuis 2007 une deuxième vie aux déchets industriels. A partir de vieux fûts en carton et métal, l’entreprise crée une gamme très tendance de niches pour chiens et chats, tabourets, tables basses, coffres de rangement, etc.

ExceptO : création de mobilier design à partir de meubles déclassés provenant de déchetteries et recycleries. Des meubles de designers en petites séries voire en pièce unique à des prix abordables.

Reine Mère, éditeur d’objets éco-responsables . Des objets de déco design en bois, feutre, papier recyclé et porcelaine 100% français.

Fleur de Soleil, une entreprise citoyenne qui tisse du tissu écologique dans un petit village des Vosges (certifié sans solvant) puis fait confectionner par un Esat chemins de table, coussins, rideaux, sacs, serviettes…

En conclusion, la slow décoration permet de faire évoluer en douceur, sans nous ruiner ni saccager l’ environnement, notre intérieur avec des meubles de récup chinés ou de slow-designers, des objets détournés, des matériaux authentiques fait main qui fleurent bon l’amour du travail bien fait…

Conclusion de conclusion. ‘Rien de sert de courir, il faut partir à temps’. Le Lièvre et la Tortue (La Fontaine). Et arrêter avec cette ‘Vie Intense, Une Obsession moderne’ qui, selon le philosophe Tristan Garcia, nous conduit directement au désastre, entre crises écologique et morale.