Comment laisser circuler la lumière naturelle dans sa maison ?

Salon avec de grandes fenêtres pour un intérieur lumineux

Avoir une bonne luminosité dans sa maison présente de nombreux avantages. Tout d’abord, cela permet de faire des économies d’énergie, car il n’est alors pas nécessaire d’allumer la lumière la journée. Par ailleurs, la lumière du soleil a un impact très positif sur le moral et le bien-être. On comprend alors pourquoi la luminosité est un critère important dans le choix d’une maison ou d’un appartement. D’ailleurs, il existe de nombreuses solutions pour améliorer la luminosité dans un logement, aussi bien pour les projets de construction que pour les projets de rénovation !

Créer de grandes pièces ouvertes

Vous vous en doutez, tous les murs de votre maison constituent un obstacle à la circulation de la lumière. Pour les pièces disposant de grandes baies vitrées, ce n’est pas forcément un problème. Par contre, pour les pièces aveugles ou celles qui ne disposent que d’une petite fenêtre mal orientée, la luminosité est bien amoindrie ! La première solution serait donc tout simplement d’abattre tous les murs qui barrent la route à la lumière, afin que celle-ci puisse illuminer l’ensemble de votre intérieur. Cela vous permettra par ailleurs de créer une ambiance particulière dans votre logement : l’inspiration loft est très tendance en matière de décoration intérieure !

Cloisonner sans occulter

Si vous ressentez toutefois le besoin de cloisonner les différentes pièces de votre logement pour bien délimiter chaque espace, vous pouvez trouver d’autres alternatives. La plus évidente consiste tout simplement à remplacer les murs pleins par des cloisons ajourées. Ainsi, installer une verrière d’atelier dans votre salon ou votre bureau aura un double intérêt :

  • Laisser circuler la lumière d’une pièce à l’autre ;
  • Donner un style industriel (lui aussi très tendance) à votre décoration.

Si toutefois vous avez besoin d’un peu plus d’intimité, rien ne vous empêche d’ajouter des stores sur vos verrières. Vous pourrez les ouvrir et les fermer à volonté, afin de moduler la luminosité et de vous isoler si nécessaire.

Verrière d'atelier

Installer un puits de lumière

Dans les pièces aveugles, une autre solution permet d’apporter de la lumière naturelle, sans décloisonner l’espace : le puits de lumière. Il s’agit en fait tout simplement d’une fenêtre positionnée sur le toit et qui permet à la lumière extérieure d’illuminer l’intérieur. Selon la disposition des pièces de votre maison, il est aussi possible de passer par un conduit de lumière. Ce système repose sur une utilisation astucieuse de miroirs disposés à l’intérieur d’un conduit reliant une fenêtre de toit au plafond de votre pièce, afin d’apporter la lumière de manière indirecte. Ces deux solutions (puits ou conduit de lumière) ont l’avantage d’apporter une très bonne luminosité, sans créer d’effet « bocal ».

À l’extérieur : zoom sur la pergola bioclimatique

Dans le jardin ou sur la terrasse, la lumière du soleil peut devenir problématique quand elle est trop présente, que ce soit en été ou en hiver. Néanmoins, même si l’on souhaite se protéger du soleil, cela ne veut pas forcément dire que l’on veut le masquer complètement. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de la pergola bioclimatique : grâce à ses lames orientables, vous pouvez moduler la manière dont vous souhaitez filtrer la lumière du soleil. Si vous souhaitez profiter de votre terrasse sans prendre de coup de soleil, vous n’avez qu’à refermer les lames. Par contre, si vous êtes dans votre salon et que vous avez besoin de lumière, vous n’avez qu’à les rouvrir.

Pergola bioclimatique

Sources images : Pexels, L’Expert Fenêtre